Campagne de communication écolo : les clés pour la réussir

11/05/2021
Image

 

De nombreuses entreprises prennent conscience, aujourd’hui, de leur impact environnemental. Elles s’engagent alors dans des démarches RSE (responsabilité sociétale des entreprises), prennent garde à bien sélectionner leurs fournisseurs, tentent de limiter leurs déplacement ou de passer à l’électrique… Elles participent aux efforts fournis par les différents acteurs de la société pour préserver notre planète. 

Il est normal, si vous êtes sensible à l’impact écologique de votre entreprise, que vous ayez envie de le faire savoir à vos clients, prospects et partenaires. Pour médiatiser votre démarche écologique, vous devrez donc avoir recours à la communication et à la publicité. Le problème ? Quels que soient les outils utilisés, la com et la pub polluent. Il existe des solutions pour opter pour une communication plus  écologique. 

Qu’est-ce qu’une communication écologique ?

Une communication écologique s’appuie sur plusieurs grands principes : 

  • Véhiculer les valeurs qui sont le vôtres
  • Adopter un discours transparent
  • Vous engager dans une véritable démarche de développement durable
  • Valoriser auprès de votre cible votre démarche d’éco-conception
  • Choisir des prestataires engagés dans une politique de développement durable

Voilà pour le fond de votre communication. Mais il faut également que les moyens employés soient en adéquation avec le fond de votre propos. Voici quelques pistes pour communiquer de façon plus écologique. 

La communication imprimée

Pour vos affiches, flyers et autres publicités imprimées, vous pouvez opérer des choix permettant de réduire votre empreinte écologique. Vous n’êtes pas obligé, par exemple, de succomber au plus beau papier couché de votre imprimeur… Vous pouvez choisir du papier recyclé, ce que comprendrait parfaitement votre cible puisque vous allez communiquer sur votre démarche responsable ! Vous pouvez aussi vous tourner vers du papier certifié, c’est-à-dire issu d’une forêt éco-gérée. Parmi les labels, on peut citer le FSC (Forest Stewardship Council), le PEFC (Program of Endorsement of Forest Certification Schemes) ou encore l’écolabel européen Copying paper. Au niveau des encres, préférez des encres végétales et sans solvants, beaucoup moins polluantes que les encres classiques. 

Au-delà des composants eux-mêmes de vos outils de communication imprimée, vous pouvez également limiter votre impact écologique en choisissant un imprimeur local. Vous limiterez ainsi les coûts de transport et, bien entendu, votre bilan carbone. 

La communication digitale

La communication digitale permet, c’est certain, d’économiser du papier. Cependant, l’activité sur Internet engendre également une grosse pollution au niveau mondial. En effet, toutes les informations que nous transmettons sont stockées dans de gigantesques serveurs, qui consomment énormément d’énergie, tout comme l’acheminement des données. Par exemple, on estime qu’un e-mail parcourt 15 000 km de câbles avant d’arriver à destination ! Si vous envoyez 30 mails par jour à des destinataires différents pendant un an, votre consommation sera de 330 kg de CO2. Soit l’équivalent de plusieurs milliers de kilomètres parcourus en voiture. 

Comment, alors, limiter son impact environnemental dans sa communication digitale ? Tout d’abord en ciblant précisément les destinataires de vos campagnes d’e-mailing. Bon nombre de mails terminent dans les spams de votre destinataire, voire ne sont même pas ouverts. Privilégiez la qualité de vos prospects plutôt que leur quantité. Ne les inondez pas de mails, mais communiquez uniquement lorsque cela est nécessaire et judicieux. Par ailleurs, effectuez régulièrement le tri dans votre propre boîte mails. La majorité des courriels que vous conservez vous sont, de fait, inutiles. 

Les objets publicitaires

Enfin, vous pouvez choisir de distribuer des cadeaux d’entreprise à différentes occasions, que ce soit pour fidéliser vos clients ou bien pour vous faire connaître lors d’un salon B2B. C’est une excellente idée, car il s’agit d’un très bon moyen d’augmenter la notoriété de votre marque ! Or, vous disposez certainement d’un budget à ne pas dépasser. Aussi, mieux vaut privilégier la qualité des cadeaux que vous proposerez, plutôt que leur quantité. De plus, pour être cohérent avec le message que vous portez, tournez-vous vers des goodies écologiques ! 

 

Goodies : l’intérêt des cadeaux écologiques dans sa stratégie de communication 

On l’a vu, il est important que votre communication soit cohérente avec les valeurs que vous défendez. Si vous êtes engagé dans une démarche de protection de l’environnement et de réduction de votre empreinte carbone, vous avez tout intérêt à choisir des goodies écologiques, conçus de façon éco-responsable dans des matières respectueuses de l’environnement. 

 

En choisissant des cadeaux écologiques, vous prouvez concrètement votre engagement en faveur de la planète à vos clients, partenaires et prospects. Voici quelques catégories de cadeaux vers lesquelles vous pouvez vous tourner : 

  • Les produits made in France : pour réduire votre empreinte carbone, rien de mieux que de choisir des fournisseurs locaux. Parmi les produits fabriqués en France, vous pouvez offrir aussi bien des produits de papeterie que des cadeaux gourmands, des bougies ou des tapis de souris.
  • Des produits utilisant des matériaux écologiques : préférez les matières naturelles type liège ou bambou plutôt que les plastiques issus de l’industrie pétrochimique. Vous trouverez également des goodies en plastique végétal, comme des couverts par exemple. Par ailleurs, aujourd’hui, même les clés USB peuvent être confectionnées en bambou. Les mugs isothermes peuvent posséder une base liège, un matériau naturel et isolant. Les sacs plastiques sont bannis, place aux tote bags en tissu ! 
  • Des cadeaux sensibilisant au respect de la planète : au-delà des matières qui le composent, le goodies que vous offrez peut revêtir une fonction écologique. Vous pouvez par exemple offrir un sablier de douche, qui vise à sensibiliser au gaspillage de l’eau. A moins que vous ne souhaitiez offrir des plantes dépolluantes, puisque certaines espèces, telles que le ficus ou l’aloe vera, ont un pouvoir absorbant sur le gaz carbonique. 

 

La communication écologique : la forme et le fond en adéquation

Si vous mettez un point d’honneur à ce que votre entreprise suive une démarche écologique, il faut nécessairement que votre communication soit en cohérence avec le message que vous souhaitez transmettre à vos clients, prospects et collaborateurs.

Pour ce faire, les moyens de communication que vous utilisez doivent être en adéquation avec les valeurs que vous portez. Pour que votre communication soit réellement verte, tant dans le fond que dans la forme, il est important que vous sélectionniez les bons outils : communication print avec du papier et de l’encre écologiques, sélection de fournisseurs de proximité, eux-mêmes engagés dans une démarche éco-responsable, et communication digitale raisonnée. C’est à ce prix que vous réduirez véritablement votre empreinte carbone, et contribuerez à la préservation de la planète.

11/05/2021

À la une dans 100%Media

À lire aussi