Décès de Pascal Josèphe, homme de télé et de la publicité

20/11/2022
Image
Pascal Josèphe, ancien dirigeant de plusieurs chaînes TV et candidat malheureux à la présidence de France Télévisions en 2015, est décédé à l'âge de 68 ans des suites d'une « maladie foudroyante ».
Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, salue dans un communiqué « la mémoire d'un seigneur de la télévision publique qui en avait fait sa passion et a toujours su traduire en actes sa haute idée du service public avec toujours une envie d'être utile à tous les Français ».
La ministre de la Culture Rima Abdul Malak a déploré dans un communiqué la perte « d'un grand professionnel qui a dédié sa vie au devoir d'information de nos concitoyens, à la transmission de la culture et l'ouverture au monde ».
Consultant auprès de nombreux groupes de télévisions et de médias, Pascal Josèphe était un vétéran du secteur audiovisuel. Il avait notamment été directeur des antennes de plusieurs chaînes privées et publiques (TF1, La 5, France 2 et France 3) et un des responsables de l'agence médias Carat. Il avait aussi fondé son cabinet de consulting IMCA (International Média Consultants Associés) en 1994, racheté ensuite par le cabinet NPA.
Pascal Josèphe, proche collaborateur d'Hervé Bourges (ancien PDG de TF1 et France Télévisions), a contribué au lancement d'émissions télévisées marquantes telles « Droit de Réponse », « Taratata », « Le Cercle de Minuit », « Froufrou », « Bas les Masques », « Geopolis » ou la série « L'Instit ».
(Avec AFP)
20/11/2022

Cet article fait partie de la Newsletter du 21 novembre 2022

Pierre Calmard/Dentsu - Classement des agences COMvergence - Twitter - Pascal Josephe - Damien Viel - Salto - Shopper Factory/750g - Podcast 100%Media week - Arcom - canal TNT/Arcom - Affaire Lola/Hanouna - Universal+/SFR - Digital Ad Trust/ACPM - Bayard - The Kub/Ecole Nationale de la Magistrature - Département de l'Eure - Gauthier Vereecken/CoSpirit Local - Cas de créativité Média - Offres d'emploi et formations

À la une dans 100%Media

À lire aussi