Des attitudes contrastées des populations sur l’accueil des publicités en temps de crise

10/04/2020
Image
Image
Selon une étude d’Epsilon-Conversant et CJ Affiliate, la majorité des consommateurs (62%) pensent que les marques devraient maintenir leurs communications publicitaires. C’est le cas pour 62% des Anglais et 72% des Américains, mais pour seulement 40% des Français interrogés.
Toutefois, la réponse des Français varie fortement en fonction de l’âge : de 18 à 44 ans, ils sont plus de la moitié à accueillir favorablement la publicité. La proportion tombe à 20% pour les 75 ans et plus.
En France, les messages qui seraient le mieux accueillis sont ceux relatifs à des promotions ou ceux relatifs au bien-être.
Menée par Epsilon-Conversant du 27 mars au 05 avril 2020, l’étude a été réalisée aux Etats-Unis, au Royaume Uni, en France, en Italie, en Espagne pour atteindre un panel total de 4 045 personnes. L’étude a été conduite via Facebook ; des membres du réseau social ont été invités à répondre à un questionnaire en ligne à choix multiple.
10/04/2020

Cet article fait partie de la Newsletter du 10 avril 2020

Audience radio janvier-mars/Médiamétrie - Sites et applications certifiés/ACPM - Campagnes TV/TVTY - Autorité de la concurrence/Google - CMI France/Diffuseurs de presse - Activité économique française/Insee - Médias locaux européens/Facebook -Communications publicitaires/Epsilon-Conversant et CJ Affiliate - Ventes PGC/Nielsen - Podcast/Values - Gen-G/Gootenberg - Annulation Viva Technology - Spots audio/Spotify - Offres d'emploi et de formations

À la une dans 100%Media

À lire aussi