Emmanuel Macron veut étendre la régulation du CSA aux vidéos en ligne et aux jeux vidéo

Une partie du discours du Président de la République tenu à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes le 24 novembre était consacré à la régulation audiovisuelle. «Le CSA joue un rôle indispensable pour là aussi réguler ces contenus partout sur notre audiovisuel et éviter que les comportements les plus indignes ne fassent l'objet d'une forme de propagande tacite» a-t-il indiqué. 
«Nous ne régulons pas aujourd'hui l'accès aux jeux vidéo, aux contenus sur Internet, aux contenus pornographiques de plus en plus diffusés. En 2018, sous l'autorité du Premier ministre et avec l'engagement tout particulier de la Garde des Sceaux, nous devrons donc repenser le cadre de notre régulation des contenus, en particulier des contenus audiovisuels, en prenant en compte l'évolution du numérique et afin d'étendre les pouvoirs et la régulation du CSA pour que ce contrôle indispensable (…) puisse être porté sur tous les contenus qui peuvent fragiliser, faire basculer ou conduire à la violence, en particulier contre les femmes.»

 

Cet article fait partie de la Newsletter du 27 novembre 2017

Le présent et le futur du ciblage TV en vidéo - Valérie Debord/Touchpoint Media - Scholè Marketing/Publicis Media - Intv - Baromètre RGPD/Converteo - Dynvibe - Créativité média - Vincent Meslet/Telfrance - Raphaël Laforgue/SEPM -Stylist/Coca-Cola - Protocole Ads.txt - La Croix - CSA - Offres d'emploi et formations

En savoir plus

À la une dans 100%Media

À lire aussi