InnovAudio Paris : quel avenir pour l'audio dans la voiture ?

05/12/2022
Image
Ce mercredi, l'ACPM et Médiamétrie organisent la 5e édition d'InnovAudio Paris, un événement dédié aux enjeux et innovations du marché de l'audio. Parmi les grands thèmes abordés, celui de l'avenir de l'audio dans l'automobile. Une table ronde réunira Yann Legarson, DG de Radioplayer, Laurent Worms Audio Project Manager & Sound Designer chez Renault et Eric Kirstetter, senior partner automotive chez Roland Berger. Ce dernier a répondu aux questions de 100%Media.
 
100%Media : Comment les constructeurs de voitures conçoivent les systèmes de divertissement dans les habitacles ?
 
Eric Kirstetter : Jusqu'à présent, le système électronique dans la voiture était assez pauvre, avec finalement un accès aux différentes radios qui étaient globalement bien gérées et une promesse latente d'accès à un environnement digital plus sophistiqué. Avec une nouvelle architecture électronique des véhicules, on voit de plus en plus de grands écrans au niveau du système d'information et du tableau de bord.
Ce qui maintenant est apparu de manière de plus en plus forte, c'est l'accès à Deezer et Spotify. Il y avait une demande très forte de pouvoir accéder à ces solutions.
Cela ne couvre que les véhicules récents et nous avons une grosse partie du parc roulant qui n'est pas encore concerné par cette nouvelle et ces nouvelles technologies.
 
Comment voyez-vous le futur de la consommation des contenus dans la voiture avec l’offre actuelle des radios, podcasts et plateformes de streaming ?
 
Il y a beaucoup de volonté d'augmenter la surface d'affichage à l'intérieur de la voiture, quand on se retrouve à vouloir remplir cet affichage avec du contenu visuel... les passagers sont malades ! Pour cela, je crois assez peu au gaming dans la voiture…. La pénétration des écrans dans la voiture reste limitée ou même nulle. Et du coup, je pense que le son restera quelque chose de majeur dans la voiture, que ce soit des podcasts, de la radio ou de musique via les applications de streaming. 
Le système d’affichage est utile à l’arrêt, mais également dans le cadre de pare-brise intelligent qui pourraient intégrer des éléments de réalité virtuelle. 
 
Pensez-vous que les radios en font assez pour s’intégrer aux voitures ?
 
Les voitures vont se moderniser, avec un enjeu : avoir une interface la plus fluide possible. La grande question est de savoir si cette interface sera la même pour tous les constructeurs ou spécifique à chaque constructeur ? La question est de savoir comment l’accès aux bouquets de radios, notamment via Radioplayer, sera-t-il théâtralisé dans la voiture ? C'est le défi des applications disponibles sur le marché.
 
Image
05/12/2022

Cet article fait partie de la Newsletter du 6 décembre 2022

Magna/GroupM - Audience TV consolidée/Médiamétrie - Arena Media/Puy du Fou - Heroiks/Wild Code School - Guide lutte contre harcèlement et violences - Baromètre Retail Insights 2022/Locala - Dentsu - Téléthon 2022/FranceTV Publicité - Cafeyn/Readly - InnovAudio Paris - Audiotracks - UER - Khurrum Malik/IAS - INA - Prix Agence Media de l'année - Conseil régional des Pays de la Loire - The programmatic Society - Offres d'emploi et formations

À la une dans 100%Media

À lire aussi