Jeux vidéo : nouvelle année record pour le marché français en 2021, malgré les pénuries de consoles

15/03/2022
Après une année 2020 record sur fond de crise sanitaire et de confinements, le marché français du jeu vidéo a continué de croître en 2021, malgré la pénurie de consoles liée aux tensions sur les semi-conducteurs, pour atteindre 5,6 milliards d'euros.
«L'année 2020 avait été extraordinaire, mais particulière en raison du contexte. Cette croissance confirmée en 2021 s'inscrit comme une véritable tendance de fond. Les Français n'ont jamais autant joué», souligne la présidente du Syndicat des éditeurs de logiciels (Sell), Julie Chalmette
Les ventes ont ainsi globalement augmenté de 1,6% l'an dernier et la croissance atteint même 13,5% entre 2019 et 2021, selon les données du Sell publiées lundi. Sous l'effet de l'arrivée des nouvelles consoles, PlayStation 5 (Sony) et Xbox Series (Microsoft), et un fort dynamisme des ventes de PC destinés au «gaming», le marché vidéoludique a été porté par la croissance du segment «hardware» (matériel) qui a généré un chiffre d'affaires «historique» de 1,766 milliard d'euros, soit une croissance de 22% sur un an. En 2021, il s'est vendu 2,37 millions de consoles (+2,4%) et 991 000 PC destinés au gaming au total en France. Avec 795 millions d'euros générés, les ventes de consoles enregistrent leur meilleure performance depuis 2010 (873 millions d'euros) avec une croissance de 17%.
Sans les difficultés d'approvisionnement en semi-conducteurs qui n'ont pas permis aux constructeurs de répondre à la forte demande des joueurs, la croissance «aurait même été plus forte», souligne Mme Chalmette. Les ventes de consoles bénéficient donc d'un «réservoir de croissance énorme pour les années à venir car la demande est là», ajoute-t-elle.
 
«Fifa» toujours plébiscité 
Les ventes de jeux (consoles et PC), qui représentent 1,99 milliard d'euros de revenus, sont toutefois en chute de 11% en 2021, après avoir connu une année faste sous l'effet des différents confinements. De plus, il y a eu «moins de temps forts» en termes de sorties  «comparé à 2020», estiment les auteurs de l'étude du Sell, dans un contexte de «fortes difficultés» pour les éditeurs avec des retards de lancement ou de réorganisation des équipes en pleine pandémie.
Du côté des jeux les plus plébiscités en 2021, c'est une nouvelle fois l'édition annuelle de la simulation de football «Fifa» qui a dominé les classements, avec 1,592 million d'exemplaires écoulés, toutes plateformes confondues (hors données de ventes dématérialisées de Nintendo). La console Switch de Nintendo a toutefois placé neuf titres dans le Top 20, avec à la fois des jeux sortis en 2021 («Pokémon Diamant Etincelant» et «Pokémon Perle Scintillante» qui dépassent à eux deux les 700 000 exemplaires en cumulé) et d'autres plus anciens comme Mario Kart 8 Deluxe, deuxième du classement (503.150 ventes) et toujours populaire malgré sa sortie en 2017.
En léger recul de 1%, le marché du jeu mobile a atteint 1,411 milliard d'euros. Il est devancé par l'écosystème PC, qui a généré 1,492 milliard d'euros (+5%) sur l'année. Dans le segment mobile, la quasi-totalité des revenus proviennent des micro-dépenses au sein des jeux accessibles gratuitement. Le principal syndicat patronal du jeu vidéo avait plaidé fin février pour que la France, 3e en Europe en chiffre d'affaires, devienne «leader» européen du secteur d'ici cinq ans, demandant aux pouvoirs publics d'en faire une «priorité industrielle».
(Avec AFP)
 
15/03/2022

Cet article fait partie de la Newsletter du 15 mars 2022

Etablissement Français du Sang - mSix&Partners - Mediacom/FBD Group - Mediatransports - Performics/Adthena - Joy Jimenez/79 - LGM&co - One to One e-commerce de Monaco - Jeux vidéo - Audience TV Jeux paralympiques - 14Haussmann/UM - TPS - Edisound - Paris La Défense - Mediakeys - Skeepers/Spockee - Les Echos Le Parisien Media - Offres d'emploi et de formations

À la une dans 100%Media

À lire aussi