La communication pendant le 1er confinement en PQR a généré des gains d’efficacité d’après 366

Image
Image
Au travers d'une étude qui a recueilli près de 8 000 réponses durant le premier confinement, du 16 mars au 11 mai 2020, 366 démontre que la communication en période de crise est efficace. La communication en PQR au printemps a eu des effets sur l’efficacité à court et long terme.
Le pouvoir de persuasion court terme des campagnes durant le confinement est en augmentation moyenne de 5% (+3 pts). Le pouvoir de persuasion long terme est quant à lui boosté en confinement avec une augmentation des scores de 20% en moyenne (+4 pts).
L’étude a été réalisée sur le panel propriétaire de 366, opéré par Kantar.
 

Cet article fait partie de la Newsletter du 13 novembre 2020

Itw Marianne Siproudhis/Sophie Poncin - Communication confinement/366 - Etude Social/Kantar - Brands&You/CSA - Captation sportive/CSA - Tribune OOH Trends/Valérie Decamp/Médiatransports - Bimestriel Sophie Davant/CMI France - E-commerçants/Media Figaro - Radio France/Spotify - Equilibre financier/Les Jours - Etude KPMG/DOOH - Facebook/Opéra national de Paris - Amazon/Mélanie Laurent - Offres commerciales - Offres d'emploi et de formations

En savoir plus

À la une dans 100%Media

À lire aussi