La plateforme canadienne Index Exchange a officialisé l’ouverture prochaine de son bureau français

30/11/2017
Image
Après avoir commencé le dialogue avec les éditeurs français depuis Londres en janvier, le SSP canadien Index Exchange a officialisé l’ouverture de son bureau français mi-novembre et l’arrivée d’un premier salarié en janvier 2018.
Index Exchange revendique davantage de transparence que ses concurrents, selon Andrew Casale, son Président et CEO. Mais le plus important selon lui, c’est l’ouverture de la plateforme. Il est pour la mise en concurrence des plateformes, facilitée par le header bidding, et suggère aux éditeurs d’évaluer Index Exchange sur ses performances comparées à ses concurrents. Andrew Casale promet un partage de valeur plus équitable pour les éditeurs et une absence de «black box».
Andrew Casale insiste également sur l’origine différente de la société, montée sans VC’s ou montage financier sophistiqué. Index Exchange est une société indépendante qui veut travailler sur le long terme avec une croissance raisonnée.
70% des revenus d’Index Exchange proviennent des USA, 10% du Canada. Un bureau est déjà ouvert au Royaume-Uni et l’Australie s’ouvre en même temps que le bureau français.
En fonction du succès du bureau français, il pourrait compter entre 8 et 10 personnes d’ici fin 2018 en gérant également d’autres pays du Sud.
30/11/2017

Cet article fait partie de la Newsletter du 30 novembre 2017

Zenith - Baromètre La Place Média - Index Exchange - ASQmaX - Gamned! - AppNexus - Displayce - Partenariat Mediamath/Grapeshot - RadiumOne/RhythmOne - Adyoulike/Tabmo - Purch - Térécomm Golf/Adwanted - Infectious Media - Nielsen - Makazi - LiveRamp/Criteo - Irep - Compellia - Mediamath - Revue de presse

À la une dans 100%Media

À lire aussi