La radio génère en moyenne +43% de trafic web pour une marque, selon une étude du Bureau de la Radio

02/12/2022
Image

Communiquer en radio permettrait de générer en moyenne +43% de trafic pour la marque, indique une étude TVTY pour le Bureau de la Radio dévoilée hier. Pour les sites à trafic léger, le trafic augmente même jusqu’à +80%. « Cette étude est le fruit de nombreux échanges avec les membres du bureau », Marie Renoir-Couteau, présidente de la commission publicité du Bureau de la Radio et présidente de Lagardère Publicité News.

 

L’étude identifie la création comme un élément structurant dans l’optimisation des performances. Un appel clair à se rendre sur le site ou l’application dans le spot permet de générer en moyenne 5x plus de visites ou GRP. D’ailleurs, le top 3 des créations les plus efficaces consacre plus de 10 secondes à l’offre et l’action attendue. L’appel à l’émotion génère quant à lui 5 fois plus de performance.

 

Pour Loïc Sauvage, directeur de la mesure chez TVTY : « On pensait la radio, non drive-to-web, cette étude prouve le contraire. » Pourquoi ? Car 20% des campagnes TV mesurées en drive-to-web en Q1 et Q2 2022 étaient associées à des campagnes radio non mesurées. 70% de ces campagnes portaient le même message que celui en télévision.

 

Image

 

Quels sont les secteurs porteurs ?

 

L’automobile est le secteur phare des conversions. 23 visites/GRP, 36% de taux de conversion des visites incrémentales générées, avec un pic à 54% pour les campagnes les plus puissantes. Côté e-commerce, le nombre moyen de visites incrémentale générales est de 187 visites/GRP et 3% de conversions. La Maison et ses 13 visites/GRP et ses 15% de taux de conversation restent faibles. Ces services demandent généralement un échange avant de confirmer l’acte d’achat. Le Tourisme enregistre la deuxième meilleure performance, avec 58 visites/GRP et 11% de taux de conversion. Les visites/GRP sont multipliées par deux le week-end, notamment de 15h à minuit.

 

Méthodologie : Le Bureau de la Radio a confié à TVTY une étude pour mesurer l’effet Drive To Web du média et identifier les bonnes pratiques pour optimiser les performances. Cette étude s’appuie sur le benchmark de 6 secteurs (E-commerce, automobile, finance, tourisme, maison, services à la personne), via 65 campagnes et 55 000 spots.

02/12/2022

Cet article fait partie de la Newsletter du 2 décembre 2022

Etude pour le Bureau de la Radio - Acast - Mint - Havas Media Group - TimeOne-Isoskele - CCM Benchmark/Phonandroid - FranceSoir - Disney+ - Amazon Prime Video - Clear Channel France - ADspace/FranceTV Publicité - Santé Magazine - Adélaïde Zulfikarpasic/Nathalie Léauté/BVA France - Josiane Inamo-Montreuil/The Trade Desk - Offres d'emploi et formations

En savoir plus

À la une dans 100%Media

À lire aussi