Le rebond publicitaire (en brut) se confirme pour 2010, selon les indicateurs avancés de Kantar Media

05/01/2011
Image

Parmi les médias mesurés dans ce cumul non définitif et partiel (Internet n'en fait pas partie), c’est la télévision qui tire le plus parti de cette progression avec +15,7% à plus de 7 milliards d’investissements et portée par la TNT dont les investissements représentent 27% de la TV en décembre 2010 contre 20% en décembre 2009. La presse, grâce à un mois de décembre très dynamique (+14,6%-+60 millions d’euros) se place en 2ème position et repasse la barre des 5 milliards d’investissements. Les magazines ont recruté 281 annonceurs supplémentaires.
La radio termine l’année avec une progression de 6,9%. Malgré une progression plus forte des investissements sur les généralistes, ce sont les musicales qui recrutent le plus d’annonceurs : +71 vs + 51 pour les stations généralistes.
La publicité extérieure affiche une progression de ces recettes brutes pour le mois de décembre 2010 (+4,7%) supérieure à celle de son cumul annuel (+3,5%).
Le cinéma accuse un mauvais mois de décembre (-6,3% en valeur et -8,6% d’annonceurs actifs) mais présente tout de même un cumul annuel largement positif à +18,9% de recettes brutes.

Les résultats définitifs de l'année 2010 seront annoncés au marché le 27 janvier prochain

05/01/2011

Cet article fait partie de la Newsletter du 6 janvier 2011

Lagardère/ELLE, La Tribune, Perfect Beauty, Radio France/France Télévisions Publicité, Médiamétrie/Metridom, Kantar Media, Isobar, Côté Ciné Group, BVA, Ipsos, TNS Sofres, Les offres, Emplois médias, Formations.

À la une dans 100%Media

À lire aussi