La vidéo intégrée dans les jeux en ligne peut faire l’objet d’un rejet important si son visionnage n’est pas récompensé d’après IDC et App Annie

16/06/2021
Image
Image

Tandis que la gaming mobile est, de loin, le 1er vecteur de croissance du gaming avec un marché de 120Md$, 2 fois plus important que le niveau de 2017, d’après les données de App Annie et IDC, il pèse 3,1 fois plus que celui des consoles domestiques.
Au 3ème trimestre 2020, 19,3% des gamers américains déclaraient ne pas supporter les banners pub dans les jeux en ligne, niveau en légère baisse par rapport à 2019. Le rejet est plus important pour les vidéos publicitaires incluses dans les jeux en ligne avec 38% qui ne supportent pas le format contre 13% qui les apprécient (+3pts en un an). Le visionnage récompensé de vidéos publicitaires obtient 27% de sentiment positif, soit +7pts en un an.

16/06/2021

Cet article fait partie de la Newsletter du 16 juin 2021

Carrefour Links - Kitchen Mania/Mediawan - Le Groupe Figaro/1plusX - Nouveaux membres/ARPP - Diffusion communiqués/Cision - Pizza Hut/Heroiks/Invibes - Webedia/Honor - YouTube by Havas - Trophées Etudes et Innovations 2021 : Ipsos et TBWA/TF1 PUB et RelevanC - Pub jeux en ligne/IDC/App Annie - Recherche sites/Yext - François Quairel/Sandrine Vendel/Moustic Studio - Offres d'emploi et de formations

À la une dans 100%Media

À lire aussi