L’ACPM et CSA Research réaffirment la complémentarité du papier et du digital

Image
Image
En presse, le format digital est préféré pour l'immédiateté alors que le papier est jugé plus adéquat pour l'approfondissement. C’est une des conclusions de l’étude «Papier ou digital, pourquoi choisir ?» menée par l’ACPM avec CSA Research (Havas) dans le cadre de #DemainLaPresse.
Ainsi, la lecture majoritairement papier est préférée à 59% pour la lecture des magazines loisirs tandis que la presse quotidienne est digitale (sans l’être exclusivement) pour 72% des lectures. Le papier est préféré dans les moments plus personnels et synonymes de déconnexion ou de détente. Le format papier est perçu comme l’ambassadeur du beau, de la contemplation et de l’esthétisme. Le digital est le format le plus apprécié pour la consultation et la recherche d’informations grâce à l’enrichissement apporté par le partage d’informations et l’esprit de communauté.
Logiquement, pour l’édition littéraire, 80% des lectures sont papier. Dans la vie professionnelle, toutes les tâches qui entrainent une forte implication passent par le papier : prendre des notes, todo lists, réflexions…Tandis que la simple lecture s’accommode du digital. Pour la consommation, les catalogues (hors meubles) ou les promotions s’accordent à plus de 75% avec le papier. Globalement, 78% des interrogés voudraient pouvoir mixer papier et digital selon le contexte
Enquête menée auprès de 1 009 Français (18 ans et +, représentatifs de la population française) interrogés en janvier 2022 via un questionnaire en ligne de 15 minutes.

Cet article fait partie de la Newsletter du 30 mars 2022

Nielsen - Complémentarité papier et digital/ACPM/CSA Research - Infographie Journalistes et la crise sanitaire/Oxygen - Mickey - FranceTV Publicité - SRI - European Digital Group - Baromètre Cision/Club des annonnceurs - Google - Vice/6Play -Offres d'emploi et de formations

En savoir plus

À la une dans 100%Media

À lire aussi