Le Sirti alerte sur les implications de la crise sur les emplois dans les radios indépendantes

26/05/2020
Image
Après une 2ème vague d’enquête auprès de ses 170 radios adhérentes, le Sirti (syndicat des radios indépendantes) indique que 72% des radios indépendantes ne sont pas confiantes pour une reprise rapide de leur activité. 38% de ces radios estiment que cette crise peut mettre en péril leur activité à court terme.
32% des répondants envisagent de maintenir le chômage partiel jusqu’à fin août. Pour le Sirti, si les radios indépendantes ne bénéficient pas d’aides spécifiques d’ici la fin de l’année, ce sont un à trois emplois par radio qui sont susceptibles de disparaître.
Une radio indépendante sur deux demande en priorité une annulation des cotisations sociales et patronales pour leur entreprise. Parmi les autres mesures sollicitées, un soutien aux coûts de diffusion maintenus pendant la crise, une aide aux investissements en DAB+, la mise en place d’un crédit d'impôt en faveur de la communication sur les médias français et le maintien de la prise en charge totale par l’État du dispositif d’activité partielle jusqu’à l’automne.
 
26/05/2020

Cet article fait partie de la Newsletter du 26 mai 2020

Evolution marchés publicitaires/Iab Europe - Durée écoute TV/Médiamétrie - Appel d’offres/pass Culture - Crédit publicité/Philippe Bonnel - Premium/APF France handicap - Brief type production contenus publicitaires/AACC, APFP et Union des marques - Branding et Performance YouTube/VideoRunRun - Publicis Groupe/AlloCovid - Partenariat Arnault et Lagardère - Alerte emplois/Sirti - Offre One PTV/TF1 Pub - Diversification groupes de presse/#DigitalTrends Villa numeris - Stéphane Bern et Matthieu Noël/Europe 1 - Camille Combal/Virgin Radio - Offres d'emploi et de formations

En savoir plus

À la une dans 100%Media

À lire aussi