Le Smartphone intègre de plus en plus de données personnelles mal protégées par les Français selon une étude CNIL/Médiamétrie

Image
Les 17 millions de Français possesseurs de Smartphones stockent massivement leurs informations personnelles sur leur mobile. Ils sont 89% à télécharger des contacts ou des coordonnées, 86% des données multimédias (photos/vidéos pour 75%,) 52% leur agenda. Ils sont 40% à stocker des informations à caractère secret (coordonnées bancaires, codes secrets, codes d’accès aux immeubles...) selon une enquête online, menée par Médiamétrie en novembre 2011, auprès de 2 315 individus de 15 ans et plus.
Les équipés Smartphones sont en attente de fonctions «consommatrices» de données personnelles : 54% des 50 ans et plus sont intéressés par le stockage des données médicales. 51% des Français souhaitent effectuer le stockage de cartes de fidélité dans une application.
Pourtant, 71% des personnes qui téléchargent une application n’en lisent pas toujours les conditions d’utilisation. 30% n’ont aucun code de protection et 64% n’en voient pas l’intérêt ou ne savent pas comment installer un anti-virus sur leur Smartphone.
Globalement, ils sont 65% à considérer que ces données «ne sont pas bien protégées». Pour autant, les interrogés sont demandeurs de services.
La CNIL, qui a observé l’exemple des 15-17 ans (37% ont un code de verrouillage spécifique et 30% ont différencié l’accès aux informations publiées sur les réseaux sociaux selon le type d’amis), émet dix conseils de sécurité et de maîtrise.

Cet article fait partie de la Newsletter du 14 décembre 2011

Expeert - Plan de d'économie et de relance du Groupe Les Echos - Etude Digital life 2011 de TNS Sofres - Comment les Francais suivent les actualites selon Lightspeed Research - Etude CNIL/Médiamétrie sur le Smartphone et la vie privée - Dépenses en liens sponsorisés sur Google aux Etats-Unis - Scrabble/MSN.fr/Vizeum - Culture pub : les ressorts créatifs, par Sylvie Gassmann, Directeur du département qualitatif, Ipsos ASI - Formations médias et offres d'emploi -

En savoir plus

À la une dans 100%Media

À lire aussi