Les Français sont inquiets à l'égard de la géolocalisation, selon une étude Ifop

09/12/2010
Image

72% des personnes interrogées estiment que la diffusion sur Internet de la localisation comporte un risque, même s'ils sont 82% à juger utiles les systèmes de géolocalisation.
Les applications de ce type souffrent d'un manque de notoriété : 73% n'en connaissent aucune. L'application de géolocalisation la plus connue est de loin Facebook Lieux («Places» en anglais), avec 21% de citations.
Selon Ifop, les Français «acceptent d’autant plus facilement de bénéficier des options liées à la géolocalisation qu’ils peuvent en tirer un avantage concret et direct». 56% acceptent de recevoir des informations sur des événements culturels géographiquement proches et 54% des bons de réductions de boutiques à proximité.
37% des Français acceptent de recevoir des indications de direction pour trouver les marques géographiquement proches de là où ils se trouvent, 26% de participer à des opérations ludiques ou marketing, 20% de recevoir des publicités généralistes et 13% de discuter avec le représentant d’une marque.
L'Ifop a réalisé cette étude sur «Les Français et la géolocalisation» pour L'Atelier BNP Paribas. Le terrain de l'enquête a eu lieu du 3 au 5 novembre 2010. 995 personnes âgées de 18 ans et plus ont été interrogées on line.

09/12/2010

Cet article fait partie de la Newsletter du 10 décembre 2010

Didier Calon, Orange Advertising Network/HomeScan - JCDecaux/Terrafemina - Ifop/Géolocalisation - Ipsos - Insert - Tac Tic Media - Orange et toutes les offres - Isobar

À la une dans 100%Media

À lire aussi