L’IAB France, la MMAF, le SRI et l’Udecam déposent une plainte auprès de l’Autorité de la concurrence contre Apple et les modalités publicitaires de l’iOS 14 qui impacteraient significativement la publicité mobile

Image
En juin dernier, Apple a annoncé que le lancement d'iOS 14 marquerait une modification dans le mode de suivi des données personnelles des mobinautes. Selon l’IAB France, la MMAF, le SRI et l’Udecam, le mode ne serait pas conforme aux exigences de la législation européenne sur la protection de la vie privée et des données.
De son côté, Apple pourrait proposer des publicités personnalisées aux utilisateurs iOS sans le consentement opt-in de l'utilisateur. Pour cette raison, ces associations se sont réunies pour formuler une plainte auprès de l’Autorité de la concurrence.
Parmi les conséquences des changements, les éditeurs pourraient voir leurs revenus publicitaires baisser jusqu'à 50%, et les spécialistes du marketing seraient incapables de mesurer et d'optimiser leurs campagnes, tandis que de nombreux fournisseurs de technologies publicitaires pourraient cesser leurs activités selon les associations.
 

Cet article fait partie de la Newsletter du 29 octobre 2020

Résultats/Groupe TF1 - Plainte/Autorité concurrence - Création française/Netflix/Amazon - Sanofi Consumer Healthcare/Jellyfish - IPG DXTRA - Comportement consommateurs/Facebook - Millennials/YouGov - Social food/Kolsquare - Mediapost Publicité - Radio France Publicité/Media Pilot - Offres d'emploi et de formations

En savoir plus

À la une dans 100%Media

À lire aussi