Musique et presse parmi les activités culturelles en ligne en progression d’après l’Hadopi

Image
Image
89% des internautes interrogés consomment des biens culturels dématérialisés, contre 84% après deux semaines de confinement (1ère vague) et 81% en 2019 (Baromètre Hadopi de la consommation 2019), soit une augmentation de 5 points en quinze jours et de 8 points en un an d’après la 2ème vague du baromètre de la consommation des biens culturels dématérialisés de l’Hadopi réalisée les 8 et 9 avril 2020 avec l’Ifop.
Les internautes français sont, après quatre semaines de confinement, désormais 56% à placer la consommation culturelle en tête des activités indispensables à leur équilibre, contre 53% lors de la première quinzaine de confinement. La consommation culturelle est suivie par les activités manuelles (41%) et la pratique du sport (37%), soit une augmentation de 3 points. 
Cette augmentation de la consommation perçue de biens culturels dématérialisés semble être bénéfique à l’ensemble des biens culturels par rapport à la première vague de ce sondage Hadopi réalisée après quinze jours de confinement. Depuis 2019, il est constaté une forte hausse de la consommation en ligne de musique (+7 points) et de presse (+7 points).
D’après ce sondage, la hausse est plus particulièrement portée par les internautes de 40 ans et plus : 84% des internautes de cette tranche d’âge déclarent être consommateurs de biens culturels, contre 78% pour la première vague.
 

Cet article fait partie de la Newsletter du 24 avril 2020

Fiction TV/CNC - Biens culturels/Hadopi et Ifop - Brands&You/Institut CSA - Contexte Coronavirus/IAS - Déconfinement/Clear Channel - Déconfinement/JCDecaux - Lagardère/Amber Capital - Vérification annonceurs/Google - Diversification/Reworld Media - Digital Ad Trust - Publications Disney/Unique Heritage Entertainment - Audience TV/Médiamétrie - Justin Billingsley/Publicis Groupe - Offres d'emploi et de formations

En savoir plus

À la une dans 100%Media

À lire aussi