Publicis : bénéfice net en forte hausse en 2021, supérieur à l'avant-Covid

04/02/2022
Image
Le géant français de la communication Publicis a enregistré des résultats record en 2021, surpassant sa performance de 2019, soit avant la crise sanitaire, grâce à ses investissements technologiques, a-t-il annoncé hier. Son bénéfice net a ainsi bondi de 78,3% pour atteindre 1,03 milliard d'euros, tandis que son chiffre d'affaires a grimpé de 8,8%, à 11,7 milliards. 
A la Bourse de Paris, cette publication était saluée : l'action Publicis était en hausse de 1,92% hier vers 11h20 (10h20 GMT), à 62,48 euros, dans un marché en baisse de 0,30%.
«Nous dépassons ainsi nos résultats de 2019 plus tôt, et à un niveau plus élevé que prévu», s'est félicité le président du directoire, Arthur Sadoun, dans un communiqué.
Pour l'exercice en cours, l'entreprise anticipe «une croissance organique comprise entre 4% et 5%», avec «un taux de marge opérationnelle et un free-cash flow (flux de trésorerie disponible, ndlr) au même niveau record qu'en 2021».
«Nous continuerons d'utiliser nos actifs uniques dans les données et la technologie pour aider nos clients à gagner la partie dans une société de plateformes» numériques, a développé M. Sadoun, lors d'une conférence de presse.
En 2020, le résultat net du groupe avait notamment été affecté par les coûts d'intégration de sa filiale technologique Epsilon, acquise un an plus tôt et spécialiste de la publicité personnalisée.
Avec une croissance de 12,8% en 2021, elle contribue désormais «significativement à la performance» du groupe, a salué Publicis.
Avec la fin annoncée des précieux «cookies» sur Google, Epsilon permettra notamment à Publicis de récolter ses propres données comportementales des internautes et de ne pas subir cette évolution de plein fouet, a souligné le président du directoire.
Publicis Sapient, filiale dédiée au conseil en transformation numérique en cours de restructuration depuis deux ans, a elle aussi contribué à la dynamique des revenus, avec une croissance de 13,8%.
M. Sadoun s'est par ailleurs félicité de la signature de nouveaux contrats avec des géants comme Meta, Stellantis, ou plus récemment McDonald's aux États-Unis début 2022.
(Avec AFP)
04/02/2022

Cet article fait partie de la Newsletter du 4 février 2022

Observatoire ePub SRI/Oliver Wyman/Udecam - Augmentation revenus publicitaires/Meta - NRJ Group - Entrées cinéma/CNC - E-commerce en France 2021/Fevad/Mediamétrie - HelloWork/Initiative - Hausse bénéfice net/Publicis - Mikit/Big Success - Maison Ruinart/UNESCO/Teads - IAB France/MMAF - Outil de vente automatisé TV segmentée/Tvmotik - Free Ligue 1 - Contribution financière des plateformes - Dimitri Hommel-Viktorovitch/79 - Sandrine Sibille/CMI Digital - Arnaud Bret/S4M - Offres d'emploi et de formations

En savoir plus

À la une dans 100%Media

À lire aussi